Thursday 29. October 2020
#168 - février 2014

 

Les Sternsinger : défendre les enfants réfugiés auprès du Parlement européen

 

Plus de 20 millions de réfugiés dans le monde sont des enfants et des jeunes. Ils sont au cœur de la 56ème édition de l'initiative "Aktion Dreikönigssingen", au cours de laquelle les enfants de l'organisation "Die Sternsinger" ont rendu visite au Parlement européen et à la COMECE.


Pour son premier déplacement officiel, le pape François ne s'est pas rendu dans un pays dirigé par un chef d'État puissant et influent. Il a choisi d'aller à la rencontre des réfugiés africains, sur l'île italienne de Lampedusa.  Ce geste marquant a permis à l'opinion publique de reprendre conscience du sort des réfugiés et des demandeurs d'asile.

 

En Allemagne, la plus grande initiative solidaire du monde menée par et pour des enfants, la Sternsingeraktion, a également choisi ce thème pour commencer l'année 2014, avec pour devise : "Apporter la bénédiction, être une bénédiction, pour les enfants réfugiés au Malawi et partout dans le monde." Déguisés en rois mages, les enfants apportent leur bénédiction pour la nouvelle année en sonnant à la porte des maisons et collectent des dons destinés à différents projets d'aide à l'enfance dans le monde entier.

L'organisation d'aide aux enfants de l'Église catholique d'Allemagne „Die Sternsinger“ a complété et approfondi ces actions concrètes en réalisant une double étude scientifique intitulée "Pour notre vie de demain" („Für unser Leben von morgen“) qui repose sur une analyse critique des perspectives et des problèmes d'accès à l'éducation pour les réfugiés mineurs en Allemagne et au Malawi.

 

Renforcer les perspectives d'éducation et exploiter les potentiels

Malgré des contextes très différents, l'analyse des deux études met en évidence des parallèles troublants : compte-tenu des perspectives de formation et de l'accès restreint à l'éducation, il apparaît clairement que l'éducation des réfugiés mineurs se caractérise par la violence, la discrimination et l'absence d'égalité des chances. L'apprentissage de la langue joue un rôle crucial pour pouvoir répondre concrètement aux offres de formation. Il détermine si l'accès à la formation supérieure ou simplement à une formation de base adaptée sera plus difficile voire complètement inenvisageable.

 

Les deux études montrent en outre que la perception que nous avons des réfugiés se réduit à leur situation et à leurs problèmes. Pourtant, leur capacité à survivre représente une ressource essentielle pour organiser leur vie dans des conditions hostiles. L'enjeu consiste à dépasser cette perception étroite limitée aux besoins vitaux et aux difficultés en remettant en question les contingences culturelles obscures et autres prétendues évidences. Il nous faut davantage miser sur le potentiel et les ressources des réfugiés mineurs. L'autre parallèle marquant concerne la nécessité d'élargir la perspective à la famille ou aux proches des réfugiés, l'unique moyen d'améliorer la condition des réfugiés mineurs.

 

L'implication de l'organisation Kindermissionswerk „Die Sternsinger“ auprès des réfugiés mineurs reflète son engagement en faveur d'une politique basée sur le respect des droits de l'homme et de l'enfant avec une responsabilité mondiale, au niveau national, européen et international.

 

Visite des délégations Sternsinger au Parlement européen et à la COMECE

Cet engagement en faveur des réfugiés s'est exprimé lors des échanges avec les représentants de la COMECE et avec le président du Parlement européen, Martin Schulz, le 7 janvier, à Bruxelles.

 

Quatre groupes de Sternsinger venus d'Allemagne, d'Autriche, d'Italie et de Hongrie y ont inscrit les lettres de la formule de bénédiction C+M+B "Christus mansionem benedicat, Que Christ bénisse cette maison" et ont raconté leur engagement en faveur des enfants défavorisés. Ils ont demandé à Martin Schulz d'intervenir pour que l'Union européenne se préoccupe davantage du problème de la pauvreté dans les pays en voie de développement et du sort des réfugiés, en particulier des enfants réfugiés. "À l'occasion des séances de préparation des Sternsinger, nous avons appris que plus de 20 millions de réfugiés dans le monde sont des enfants et des jeunes. Ils vivent des expériences épouvantables et sont en quête de sécurité. Notre souhait est que le Parlement européen continue à renforcer ses actions en faveur des réfugiés", a rapporté la jeune Maike, 17 ans, originaire de Würselen et porte-parole des Sternsinger allemands. "Votre appel ne résonne pas en vain en ce lieu. Au contraire, le Parlement européen est bien l'institution d'Europe qui s'engage le plus pour les réfugiés", a insisté le président Martin Schulz dans sa réponse.

 

Les Sternsinger ont ainsi apporté un témoignage en actes et en paroles de la promesse faite par le pape François aux réfugiés de Lampedusa : "L'Église est à vos côtés dans votre quête d'une vie digne pour vous et vos familles."

 

Markus Offner

Référent principal, Kindermissionswerk „Die Sternsinger“

 

Version originale de l’article :  allemand

 


Teilen |
europeinfos

Published in English, French, German
COMECE, 19 square de Meeûs, B-1050 Brussels
Tel: +32/2/235 05 10
e-mail: europeinfos@comece.eu

Editors-in-Chief: Martin Maier SJ

Note: The views expressed in europeinfos are those of the authors and do not necessarily represent the position of the Jesuit European Office and COMECE.
Display:
http://www.europe-infos.eu/