Friday 10. July 2020
#201 - février 2017

L'éducation aux médias : ce dont nous avons besoin en tant que citoyens dans un monde numérique

A l'ère du numérique, il est crucial que nous ayons tous une bonne éducation dans le domaine des médias numériques.

La fausse nouvelle selon laquelle le pape François soutenait la candidature de Trump s'est répandue dans les médias sociaux à raison de 97.000 partages sur Facebook avant les élections présidentielles américaines. Mais l'information indiquant qu'il s'agissait d'un simple canular n'a fait l'objet que de 3.400 partages sur Facebook, un chiffre vraiment maigre, à partir du site web de vérification des faits, factcheck.org. Voilà un exemple de la manière d'opérer du tristement célèbre néologisme : "l'ère de la post-vérité".

 

Les recherches sur Google : des résultats exacts et vérifiés ?

La révolution numérique bouleverse notre mode d'interaction avec le monde et avec les médias : les appareils mobiles permettent de se connecter partout, à tout moment, à pratiquement tout et au même instant. Par nos interactions dans les médias sociaux, nous sommes maintenant tout autant des sources d'informations que nous étions des destinataires d'informations dans le passé. Mais si la plupart d'entre nous sont à l'aise comme utilisateurs des nouveaux médias, nous ne sommes pas encore des utilisateurs futés.

 

C'est ainsi qu'environ 1 Européen sur 4 croit que les résultats d'une recherche sur Google sont exacts et vérifiés. 25% des Européens ignorent que les résultats sont filtrés par des algorithmes et qu'il faut donc les traiter avec discernement. Il arrive que les algorithmes produisent des résultats qui sont dangereux pour les utilisateurs qui n'ont pas d'éducation en la matière ainsi que pour nos valeurs communes : le journal The Guardian a récemment montré que si l'on pose sur Google la question "L'holocauste a-t-il eu lieu?", on obtient en tête de liste une page web qui nie la réalité de l'holocauste.

 

Mais n'ayons pas uniquement peur du nouveau monde des médias numériques! David Ryan Polgar, fondateur du Sommet de la Citoyenneté Numérique aux Etats-Unis, explique que "les médias sociaux sont comparables à un couteau : on peut s'en servir pour faire mal, ou bien pour se tailler un avenir plus connecté et socialement plus juste, avec une plus grande curiosité intellectuelle".

 

Pour aller dans la bonne direction, les citoyens ont besoin d'urgence d'être dotés d'esprit critique et d'outils de compréhension des médias afin de pouvoir contester leurs sources d'informations, comprendre la manière dont les informations leur sont fournies, se faire une idée de la véracité du contenu des informations et prendre des décisions en toute connaissance de cause avant de partager ce contenu dans les médias sociaux. Les compétences en matière d'éducation aux médias ont toujours été nécessaires au bon fonctionnement de la démocratie. Mais à l'ère du numérique, il est également crucial que nous ayons tous une bonne éducation dans le domaine des médias numériques.

 

Les bonnes pratiques en Europe

Le rôle de la Commission européenne est de consigner, faire connaître et faciliter l'échange de bonnes pratiques entre les Etats membres afin que ces pratiques puissent être étendues. La Commission aide aussi à construire des ponts entre les différentes parties prenantes : éducateurs, journalistes, sociétés de médias, intermédiaires numériques, société civile, etc. Les outils employés sont le Groupe d'experts européen en éducation aux médias, le bulletin d'information numérique sur l'éducation aux médias et le compte Twitter @EU_MedLit. On peut notamment regarder en ligne dans son entièreté la dernière réunion de ce Groupe d'experts.

 

Au début de 2017, nous publierons une cartographie des pratiques en éducation aux médias dans l'UE-28 depuis 2010. Le rapport décrit plus de 500 projets importants en matière d'éducation aux médias. En 2017, la Commission – suite à une initiative du Parlement européen – mettra également en œuvre deux projets pilotes sur le thème "L'éducation aux médias pour tous".

 

Outre des mesures spécifiques ciblant l'éducation aux médias, il y a plusieurs autres domaines politiques européens qui contiennent des éléments à ce sujet, notamment l'examen des compétences-clés dans l'enseignement classique, l'utilisation de l'éducation aux médias pour lutter contre la radicalisation, l'éducation aux médias pour aider à participer à la vie civique et politique et à la promotion des Droits fondamentaux, le Cadre européen de compétence numérique et la politique de la jeunesse. L'éducation aux médias est aussi l'une des composantes de la politique de l'Union européenne vis-à-vis des pays voisins d'Europe de l'est.

 

D'autre part, le Service européen d'action extérieure sort un bulletin d'information hebdomadaire sur la désinformation, axé plus particulièrement sur la propagande de désinformation pro-Kremlin. Les Conclusions du Conseil européen sur "le développement de l'éducation aux médias et de l'esprit critique au moyen de l'éducation et de la formation" de mai 2016 invitent les Etats membres et la Commission à veiller, au niveau de l'Union européenne, à la cohérence des politiques dans le domaine de l'éducation aux médias. La Commission européenne coopère aussi avec l'UNESCO pour promouvoir les projets et les politiques en matière d'éducation aux médias, étant donné que l'éducation aux médias est un enjeu planétaire.

 

L'éducation aux médias est ce dont nous avons tous besoin pour devenir des citoyens actifs à l'ère du numérique et contribuer à la vie démocratique et civique de nos sociétés.

 

Mari Sol Pérez Guevara

@EU_MedLit - Chargée de mission à la DG CONNECT de la Commission européenne

 

Avertissement : les opinions exprimées dans cet article n'engagent que son auteur et ne représentent en aucune manière le point de vue de la Commission européenne et de ses services.

Version originale de l’article : anglais

 

Les opinions exprimées dans europeinfos sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de la COMECE et du Jesuit European Office.
Teilen |
europeinfos

Published in English, French, German
COMECE, 19 square de Meeûs, B-1050 Brussels
Tel: +32/2/235 05 10
e-mail: europeinfos@comece.eu

Editors-in-Chief: Martin Maier SJ

Note: The views expressed in europeinfos are those of the authors and do not necessarily represent the position of the Jesuit European Office and COMECE.
Display:
http://www.europe-infos.eu/