Thursday 27. February 2020

L'Eglise catholique garde un œil rivé sur la balle de l'Europe

Le Père Patrick H. Daly prend congé de la COMECE au bout de quatre ans de mandat.

Quatre années peuvent paraître très courtes. Lorsqu’on arrive au terme, on a l’impression d’ avoir commencé la veille. Il y a tant de programmes et d'initiatives qui viennent tout juste d'être mis en place, il y a des projets qui sont encore à leurs débuts, il y a tant d'autres idées en germe sur ce qui pourrait encore être fait ! Le cinquième Secrétaire Général de la COMECE depuis 1980 quitte les lieux le 15 mai 2016, le jour de la fête de la Pentecôte. C'est un bon jour pour ouvrir un nouveau chapitre et aller vers d'autres pâturages, l'on espère encore plus verts que ceux qu'on a connus depuis 2012. Il semble que ce soit une bonne idée, à la fin du mandat, de formuler quelques réflexions sur l'histoire de l'Europe et de l'Eglise entre 2012 et aujourd'hui.

 

Le Secrétaire Général a pris ses fonctions sous le pontificat de Benoît XVI, au moment où le Cardinal Tarcisio Bertone était encore aux commandes de la Secrétairerie d'Etat. José Manuel Barroso était alors Président de la Commission européenne et le Comte Herman Van Rompuy présidait le Conseil européen. Martin Schulz est certes resté Président du Parlement européen, mais les relations du PE avec les deux autres institutions ont radicalement changé après les élections de 2014. C'est ainsi que la toile de fond où évoluait le nouveau Secrétaire Général au début de son mandat était, pour employer la douce litote britannique, un petit peu différente de la situation dont il prend congé en 2016. Les années qui se sont écoulées entre-temps ont été "intéressantes", pour reprendre une malédiction chinoise bien connue.

 

L'élection du pape François, qui était le premier pontife non-européen depuis près de mille cinq cent ans, et l'impact politique et institutionnel des élections parlementaires européennes de 2014, ont naturellement eu des répercussions sur le fonctionnement et la mission de la COMECE. Pour le nouvel Evêque de Rome, l'Europe n'était pas le centre du monde. Certes, comme l'ont bien montré la visite du Pape à Strasbourg et son message à cette occasion, le projet européen est quelque chose que le pape François prend immensément au sérieux. L'Europe a reconnu cet état de fait par l'intermédiaire de la ville de Charlemagne, Aix-la-Chapelle, qui a décerné à notre pape argentin le Prix international Charlemagne. Mais l'horizon de François est plus large et il est inévitable que le port d'attache papal subisse une éclipse. L'Eglise catholique garde toutefois un œil rivé sur la balle de l'Europe (et pas seulement parce que c'est l'année du championnat européen de football !) et le profil de leader de la COMECE est solide et bien ciblé. L'équipe du secrétariat de la COMECE déborde elle aussi de bonnes idées et de créativité. C'est un héritage laissé à l'Europe, que le Secrétaire Général sortant est fier de partager.

 

La marée est maintenant descendante pour le Secrétaire Général en poste depuis 2012, mais les eaux tranquilles d'une Europe jadis paisible et prospère, tournée vers l'extérieur, sont devenues sombres et en proie aux turbulences. Une image tirée des Ecritures qui pourrait faire réfléchir et apporter un certain réconfort à l'Eglise comme à notre continent en cette période troublée, c'est celle de Jésus dans la barque. Devant la bourrasque qui se levait brutalement sur le lac, il a menacé le vent et la houle. L'Europe est actuellement au cœur d'une violente tempête. Mais le Secrétaire Général, dont le chant du cygne s'est fait entendre à l'issue de l'Assemblée Plénière de printemps, est convaincu que la COMECE a elle aussi Notre Seigneur à la barre.

 

Père Patrick H. Daly

 

COMECE

 

 

Version originale de l’article : anglais

Teilen |
europeinfos

Published in English, French, German
COMECE, 19 square de Meeûs, B-1050 Brussels
Tel: +32/2/235 05 10
e-mail: europeinfos@comece.eu

Editors-in-Chief: Martin Maier SJ

Note: The views expressed in europeinfos are those of the authors and do not necessarily represent the position of the Jesuit European Office and COMECE.
Display:
https://www.europe-infos.eu/