Monday 6. April 2020
#187 - Novembre 2015

Un modèle pour la COP 22 et au-delà

Un nouveau langage, un œil neuf sur des réalités familières et une proposition alternative sur la manière dont nous calibrons notre relation au monde.

Au printemps de l'année prochaine auront lieu les célébrations et les séminaires prévus pour marquer le 125ème anniversaire de l'encyclique du pape Léon XIII, Rerum Novarum, qui est la première d'une série d'encycliques sociales publiées sur plus d'un siècle, qui allaient définir les contours des relations de l'Eglise catholique avec le monde moderne. L'encyclique du pape François, Laudato Si’, qui constitue le document de référence central du Magistère pour ce numéro spécial d'EuropeInfos, s'inscrit parfaitement dans la tradition lancée par le pape Léon XIII mais fait également des innovations importantes.

 

Laudato Si’ a toutes les chances de rester dans la mémoire des générations futures de l'Eglise et d'avoir une place de choix dans les innombrables notes de bas de page des revues universitaires, des publications scientifiques et des textes d'enseignement de l'Eglise. Le sort à long terme de Laudato Si’ dépendra grandement de l'intégration, dans le courant principal de pensée, de la vision de la planète comme une maison commune partagée à l'égard de laquelle nous avons tous une responsabilité collective, dans les réflexions prospectives de ceux qui gouvernent notre planète et ses composantes interdépendantes.

 

Le pape François a pris le risque de sortir du palais apostolique pour parler à un auditoire à l'échelle du monde. Le Pontife s'est adressé à tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté. Il a écouté la clameur des pauvres, a-t-il déclaré, mais surtout, dans ce contexte, la clameur de la terre. Les images qu'il a choisies sont tirées de la Bible mais on les retrouve aussi dans le folklore et les légendes, les contes de fée et les histoires que l'on raconte au moment du coucher et qui ont nourri l'imagination d'innombrables générations d'enfants. Les animaux sont nos amis et nos compagnons, le monde de la nature inanimée a sa propre personnalité, le dessin aimant du Créateur se reflète dans chacun des mécanismes de cette machine complexe que nous appelons notre monde. Un nouveau langage, un œil neuf sur des réalités familières et une proposition alternative sur la manière dont nous calibrons non seulement notre relation au monde mais aussi à toutes les créatures qui l'habitent - autant d'éléments qui figurent d'une façon souvent surprenante dans le document du Magistère du pape François.

 

L'Union européenne est l'un des acteurs les plus importants des négociations de la COP 21 à Paris. Nos lecteurs proviennent essentiellement, mais pas exclusivement, de la famille européenne. Nous estimons que l'Europe, bien qu'elle soit un modèle de meilleures pratiques à plusieurs égards et qu'elle se targue fièrement d'atteindre les objectifs fixés lors de précédentes COP, peut encore mieux faire. Dans le cadre d'EuropeInfos, nous continuerons à soulever la question de l'écologie/du changement climatique et à suggérer un audit sur l'impact du climat dans l'éventail complet des domaines politiques de l'Union européenne. Nous voulons nous aussi que le climat soit intégré dans les différentes politiques et nous nous réjouissons de constater que certains aspects de la question soulevée par la COMECE dans le passé – par exemple, le lien avec la fourniture d'énergie – sont maintenant en tête des priorités des discussions politiques et scientifiques sur la problématique du climat.

 

Le pape François ne dresse aucune liste de choses à faire, l'encyclique Laudato Si’ ne contient aucune case à cocher, mais elle présente à la communauté mondiale un ensemble de principes moraux qui sont indispensables pour élaborer une nouvelle vision cohérente des relations de l'humanité avec l'univers créé. C'est un document qui servira de révélateur dans toutes les discussions sur les questions climatiques à l'avenir. Et c'est une bonne chose qu'EuropeInfos ait placé cette encyclique sous les feux des projecteurs.

 Patrick H. Daly

Secrétaire Général de la COMECE

 

Version originale de l’article : anglais

Teilen |
europeinfos

Published in English, French, German
COMECE, 19 square de Meeûs, B-1050 Brussels
Tel: +32/2/235 05 10
e-mail: europeinfos@comece.eu

Editors-in-Chief: Martin Maier SJ

Note: The views expressed in europeinfos are those of the authors and do not necessarily represent the position of the Jesuit European Office and COMECE.
Display:
http://www.europe-infos.eu/